3 allergies au resto qui ne sont pas seulement alimentaires !

Posté le 25 Fév 2018

 

Lorsque l’on se rend au restaurant, on pense tout de suite allergies alimentaires. Mais loin de penser que d’autres allergies peuvent survenir.

 

Première allergie : le latex. Cette allergie touche 1% à 2% de la population selon un rapport de l’Inserm de Lyon de 2016 et touche notamment les personnes très exposées (personnel médical par exemple). Elle peut provoquer asthme, conjonctivite mais peut aller jusqu’au choc anaphylactique ! Par ailleurs, l’allergie au latex est une allergie croisée aux avocats, bananes, kiwis, châtaignes, papayes ; raisins, fruits de la passion, épinards et pêche. Si un individu est allergique au latex, il faudra faire attention à ne pas enfiler des gants lors de la réalisation du plat.

 

Deuxième allergie : le Nickel. Cette allergie est assez répandue mais difficile à chiffrer du fait du manque de détection. Beaucoup d’éléments contiennent du Nickel, notamment certains bijoux, des stylos, robinets, ustensiles de cuisine, boutons de vêtements etc. Les symptômes se caractérisent par un eczéma. Ainsi, des aliments cuisinés dans des récipients en acier inoxydable peuvent contenir du nickel. Certains aliments contiennent naturellement du Nickel : le cacao en poudre, les graines de soja, les flocons d’avoines, les noisettes. La page suivante indique la liste des aliments riches en nickel : https://www.regivia.com/alimentation-et-nutrition/les-micronutriments/les-mineraux-et-oligoelements/nickel/aliments-les-plus-riches-en-nickel/

 

Troisième allergie : vous êtes assis sur une terrasse de café ensoleillée, ou autour d’une piscine sous une chaleur de plomb. Un petit verre de grenadine à la main. Mais elles rodent… Les piqures d’hyménoptères sont terriblement allergisantes et peuvent avoir des conséquences extrêmement graves, allant jusqu’au choc anaphylactique. Selon un rapport de l’INSERM paru en 2005, entre 1 et 3% de la population serait touchée par une allergie aux hyménoptères.

 

Attention donc à ne pas négliger les risques : se laver les mains après l’utilisation de gants au latex, être attentif à une personne disant être allergique au nickel et pourquoi pas être doté d’un stylo d’adrénaline, notamment si le restaurant est à proximité d’une piscine où est dans une zone fréquentée par des guêpes ou abeilles.

 

 

 

Sources : http://allergo.lyon.inserm.fr/colloques/2016_PRESENTATIONS/Allergie_latex-R.Dubost.pdf

http://allergo.lyon.inserm.fr/HYMENOPTERES/5-9_criteres_arret_ITS.pdf

 

 

 

 

Cet article est référencé dans : Blog